Most Viewed

Categories



Header Ad

Dégradation de l’axe routier Dubréka Kollet-Télimélé : un voyage au bout de l’enfer !

Il est toujours difficile d’emprunter l’axe routier Dubréka-Kollet-Télimélé Ville. En plus des tracasseries chinoises pour l’utilisation du trajet Kaleta-Souapiti et des rackets au niveau des barrages, il y a l’impraticabilité de cette route.

Les conducteurs qui pratiquent la route de Souapiti-Kaléta-Kollet-Télimélé Centre  vivent un véritable calvaire. Le seul petit ouf de soulagement, c’est sur la route bombée pour rejoindre les zones de recasement. Cette dernière est aussi coupée par endroit pour la finition des travaux. Les nombreuses petites déviations qui mènent tout droit dans la brousse sont parsemées de nids d’éléphants, fossés creusés par les eaux de ruissellement et autres rochers.

A bien des endroits, au niveau des vallons, aucune protection. En cas de dérapage d’un véhicule, c’est tout droit la chute à quelques deux cents mètres dans les  ravins. Par endroit, les taxis brousses s’embourbent sur une distance de 200 mètres. Une fois que vous dépassez Kollet et tous les autres districts où vivent les déguerpis de Konkouré et alentour, un autre voyage au bout de l’enfer vous attend.

L’axe Konkouré-Siraya-Télimélé ville n’a pas connu de reprofilage depuis Mathusalem. La traversée est pénible. Mais le plus pénible constitue la montée (ou la descente) du col de Loubha, cette route serpentée en pleine montagne avant d’arriver à la commune urbaine. Tout est dégradé malgré le colmatage qu’effectuent les habitants.

Guineedirect

    Laisse Ton Commentaire

    Your email address will not be published.*

    Header Ad


    Forgot Password