Most Viewed

Categories



Header Ad

Fermeture des frontières: Alpha Condé porte de graves accusations sur Cellou Dalein et le vice-président de la Sierra Leone

Alpha Condé accuse Cellou Dalein d’avoir recruté des mercenaires avec la complicité du vice-président de la Sierra Leone.

En Guinée, les discours deviennent de plus en plus musclés à l’approche de l’élection présidentielle du 18 octobre prochain. Le candidat du RPG, le parti au pouvoir et celui de l’UFDG, le principal parti d’opposition s’illustrent dans l’exercice.

Lors d’un meeting qu’il a animé par visioconférence à Dabola lundi 28 septembre, le président Alpha Condé, candidat à sa propre succession pour un troisième mandat, a accusé Cellou Dalein de vouloir “la guerre” en recrutant des “mercenaires” pour cette cause.

Alpha Condé ajoute que c’est le vice-président de la Sierra-Leone, pays limitrophe à la Guinée, qui l’a aidé  pour le recrutement. « C’est la guerre qu’il  ( Cellou Dalein Diallo) veut. Le vice-président de la Sierra Leone a profité de l’absence du président pour aider Cellou à recruter des mercenaires… C’est pourquoi nous avons fermé les frontières», a déclaré le président Alpha Condé, qui parlait en langue nationale maninka, dans des propos relayés par nos confrères de Guinee114.

Alpha Condé dit-il vrai ? Difficile de répondre car toujours est-il que la candidature du président sortant dont le bilan n’est pas flatteur est vivement contestée par une grande partie de la population. Celui qui s’attendait à un boycott de l’UFDG se retrouve aujourd’hui avec un candidat qui avait décroché plus de 44% des voix en 2010.

Les cartes sont donc redistribuées d’autant plus que l’UFDG parvient désormais à mobiliser dans des zones autrefois considérées comme bastions du parti au pouvoir. C’est le cas par exemple à Kankan, à Siguiri ou encore à Mandiana.

En plus, au lieu de fermer donc la frontière entre la Guinée et la Sierra-Leone, pays où Cellou Dalein aurait recruté les mercenaires, Alpha Condé a plutôt ordonné la fermeture des frontières entre la Guinée et la Guinée Bissau et celle de la Guinée et le Sénégal. Ce qui sème le doute sur l’affirmation du candidat Alpha Condé qui n’a pas aussi donné des preuves de ses allégations. 

S’adressant à ses militants récemment, il avait indiqué que tout malinké qui voterait pour un autre candidat qui n’est pas lui aurait voté pour Cellou Dalein. Un discours largement condamné au sein de l’opinion. Son adversaire semble lui ne pas être étonné, car pour Cellou Dalein ce n’est pas une première pour Alpha Condé rappelant au passage que le même leader avait déclaré au temps de Conté que « tout malinké qui voterait pour le PUP est un bâtard».

La Haute Autorité de la Communication et la justice devraient interpeller les candidats pour les emmener à changer de discours et vendre leurs programmes.

voxmeteore.info

  • Makandjan Camara
    29 septembre 2020 at 12 h 47 min

    Vous devriez informer,nous n’avons pas besoin de votre opinion.
    Rappeler aux lecteurs que le même Cellou Dalein avait dit qu’en cas de guerre que les soussous vont leur supporter.
    À vous les médias d’éduquer vos lecteurs,un piètre politicien à la tête d’un grand parti.
    Aucun débat contradictoire interne pour mettre en place un vrai programme de société.
    Pourquoi chercher le soutien des voisins qui ne votent pas ?
    Au lieu de faire des meetings en-dehors de ton ethnie, il passe son temps entre les capitales de la sous-région et des médias étrangers pour inciter ses militants à la violence.
    Combien de personnes ont quitter son parti ?
    Des personnes très importantes que son parti et ses alliés avaient besoin stratégiquement.
    Êtes-vous prêts à mourir ?

Laisse Ton Commentaire

Your email address will not be published.*

Header Ad


Forgot Password