Most Viewed

Categories



Header Ad

Journée de manif en Guinée : le gouvernement dresse un premier bilan qui se résume aux vandalismes

Sur appel à manifester du front national pour la défense de la Constitution ce mardi 21 janvier 2020, certains endroits de la capitale et à l’intérieur du pays ont enregistrés des cas d’énormes vandalismes.

Le communiqué du ministère de la Sécurité et de la protection civile rendu à 14 heures, fait mention d’actes de violence effectués par des loubards dans la commune de Matoto et Ratoma.

“Des loubards violents ont fait des irruptions à certains endroits pour déverser l’huile de vidange sur la chaussée, ériger des barricades, caillasser et incendier des véhicules”, indique le ministère de la Sécurité et de la protection civile.

Certains citoyens ont été victimes de ces actes à Taouyah petit Lac. Là, le communiqué ajoute que des loubards se sont attaqués aux commerces, avant d’incendier deux véhicules appartenant aux tiers.

“Aussitôt, la réplique des victimes a été immédiate ayant entrainée un début d’affrontement entre Loubards et Victimes de Pillage et de destruction de biens privés. L’intervention des services de sécurité a calmé les ardeurs des uns et des autres”, mentionne le ministère.

Sur les trente-trois préfectures (33), le ministère informe que quelques incidents ont été signalés à Gaoual, Télimélé, Fria, Dinguiraye, Coyah, Dalaba, Lélouma, Pita et Tougué.

“A Dinguiraye, des loubards ont tenté en vain d’attaquer les locaux des forces de sécurité”.

La rédaction

    Laisse Ton Commentaire

    Your email address will not be published.*

    Header Ad


    Forgot Password