Most Viewed

Categories



Header Ad

Le point sur le coronavirus en Europe et dans le monde

Un homme à vélo sur la Place Royale à Madrid, en Espagne. REUTERS/Juan Medina
13 700 cas en Espagne, évacuation de patients de Mulhouse… le point sur le coronavirus

Voici les derniers développements liés à l’épidémie du nouveau coronavirus dans le monde et en France. 

La situation en France

Six patients infectés par le coronavirus ont été évacués mercredi matin depuis l’hôpital de Mulhouse (Haut-Rhin), saturé en raison de l’épidémie, pour être transportés par un avion militaire vers Toulon et Marseille, a appris l’AFP. Quatre patients hospitalisés à Mulhouse et deux soignés à l’hôpital de Colmar, tous dans un état grave, sont partis vers 10H30 en ambulance pour rejoindre l’aéroport de Bâle-Mulhouse où un A330 du service de santé des armées (SSA) va les transférer vers les hôpitaux militaires de Toulon et Marseille, selon Aline Winninger, chargée de la communication de l’hôpital de Mulhouse. L’avion, qui a décollé d’Istres vers 10H00, est attendu avant midi à Bâle-Mulhouse, a précisé une source militaire. Il redécollera de Bâle-Mulhouse vers 13h30 pour reprendre la direction d’Istres, selon une source militaire.

Le coronavirus a causé la mort de 175 personnes en France depuis le début de l’épidémie dont 7% étaient âgées de moins de 65 ans, a annoncé mardi le Pr Jérôme Salomon, directeur général de la Santé (DGS). M. Salomon a également précisé que 2.579 malades étaient actuellement hospitalisés dont 699 en réanimation. Le nombre de cas graves a fortement augmenté puisque le dernier bilan communiqué par les autorités, dimanche soir, faisait état de 400 patients en réanimation. Hélas 27 décès supplémentaires ont été enregistrés et un peu plus de 1.000 nouveaux cas testés (1.067) au cours des dernières 24 heures pour atteindre 7.730 personnes.

Le Pr Salomon a indiqué par ailleurs que 602 patients avaient pu quitter l’hôpital au cours du week-end, considérés comme guéris. “On est tous potentiellement porteurs”, a martelé le DGS au cours de son point de presse en audio conférence, insistant sur la nécessité d’éviter tout contact.

Scénario cauchemar au Royaume-Uni

A Londres, des scientifiques disent craindre pour le Royaume-Uni une catastrophe avec des centaines de milliers de morts et un système de santé submergé. Une estimation de 55.000 cas dans le pays semble “raisonnable”, déclare le conseiller scientifique du gouvernement. Le Premier ministre Boris Johnson a demandé lundi à la population d’éviter tous les contacts et les déplacements “non essentiels” pour tenter d’endiguer la pandémie mais les établissements scolaires restent ouverts. Une pétition appelant le gouvernement à fermer les écoles “dès que possible” a recueilli près de 645.000 signatures sur internet, bien au-dessus du seuil de 100.000 nécessaire pour convoquer un débat au Parlement. Et sur Twitter, le hashtag #CloseTheSchoolsNow (“Fermez les écoles maintenant”) est populaire.

Le gouvernement britannique a cependant renforcé ses mesures face au nouveau coronavirus après avoir été mis en garde par des scientifiques que la pandémie pourrait causer plus de 250.000 morts au Royaume-Uni sans changement de stratégie, rapporte mardi la presse britannique. D’après ce rapport, l’épidémie pourrait faire jusqu’à 510.000 morts au Royaume-Uni, dans le cas purement hypothétique où aucune mesure ne serait prise. Avec le type de réponse qui constituait jusqu’à lundi la ligne de conduite du gouvernement, les chercheurs estiment que le pays risquait jusqu’à 260.000 décès, en raison d’une “submersion” de son système de santé.

Les chiffres inquiétants de l’Espagne

L’épidémie de Covid-19 poursuit sa progression spectaculaire en Espagne, deuxième pays le plus touché en Europe, qui compte désormais un total de 13.716 cas et 558 morts, selon le nouveau bilan communiqué mercredi à la mi-journée par les autorités.

Plus de 2.500 nouveaux cas et 67 morts ont donc été enregistrés en 24 heures. Le chef du gouvernement Pedro Sanchez a averti devant un parlement quasi vide que “le plus dur restait à venir”.

Le bilan dans le monde

Le nouveau coronavirus a fait au moins 7.873 morts dans le monde depuis son apparition en décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mercredi à 9h00 GMT. Plus de 194.000 cas d’infection ont été dénombrés dans 150 pays et territoires depuis le début de l’épidémie. Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’imparfaitement la réalité, un grand nombre de pays ne testant désormais plus que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière.

A lire :Don de 500.000 masques à la Belgique, Philippe est intervenu personnellement

La Chine dénombre 80.900 cas (3.237 décès et près de 68.900 guérisons). Suivent l’Italie avec 2.503 morts pour 31.506 cas, l’Iran avec 1.135 morts (16.169 cas), l’Espagne avec 558 morts (13.716 cas) et la France avec 175 décès comptabilisés mardi soir (7.730 cas).

Premier mort au Brésil, un homme de 62 ans à Sao Paulo, et en Turquie, un homme de 89 ans. Les Etats-Unis atteignent la centaine de morts et la Gambie identifie son premier cas de contamination. Le Burkina Faso a enregistré son premier décès lié au coronavirus, qui est aussi le premier en Afrique subsaharienne, a annoncé mercredi le coordonnateur national contre l’épidémie.

ParisMatch avec AFP


    Laisse Ton Commentaire

    Your email address will not be published.*

    Header Ad


    Forgot Password