Most Viewed

Categories



Header Ad

Le ministre de la justice révèle : ‘’il y a des gens qui sont en détention depuis 5 ans sans être jugés’’

Face à la crise sanitaire, le gouvernement guinéen veut désengorger les prisons de Conakry pour éviter une expansion du Covid-19 dans les maisons carcérales. Ce mercredi, 52 dossiers ont été inscrits au rôle du tribunal de première instance de Kaloum.

Ils sont au nombre de 71 accusés à être appelés à comparaître devant le juge pour des faits criminels. Selon le procureur de la République près le tribunal de première instance de Kaloum, il s’agit d’une procédure d’urgence. ‘’C’est vrai qu’il y a le Covid-19, mais la situation oblige’’, indique Alpha Sény Camara.

‘’A cause de la situation sanitaire, nous avons pris la décision de suspendre toutes les audiences sur l’ensemble du territoire national et l’ensemble des juridictions’’, rappelle le ministre de la justice.

Toutefois, précise Mamadou Lamine Fofana, ‘’nous avons prévu des exceptions qu’on a appelées flagrances et urgences que nous avons laissées à l’appréciation du juge’’.

A l’en croire, les dossiers ouverts mercredi par le tribunal de première instance de Kaloum sont urgents, avant de révéler qu’il ‘’y a des gens qui sont en détention depuis au moins 3 ans, 5 ans sans être jugés. Ce qui est une violation de leurs droits fondamentaux’’.

VisionGuinee.Info

    Laisse Ton Commentaire

    Your email address will not be published.*

    Header Ad


    Forgot Password