Most Viewed

Categories



Header Ad

Suicide à Labé : Mody Diouldé se donne la mort pour que Cellou Dalein soit Président de la Guinée

Un homme d’une soixantaine d’années a été retrouvé pendu dans la matinée de ce lundi, 13 avril 2020, au secteur Hamdallaye 1, du quartier Kouroula, dans la commune urbaine de Labé. Selon des informations recueillies sur place, Mamadou Diouldé Diallo, vendeur de ferraille, se serait donné la mort contre la nouvelle constitution et comme sacrifice pour une alternance en Guinée en 2020, rapporte l’un des correspondants de Guineematin.com basé dans la préfecture.

La nouvelle fait le tour de la ville de Labé ce lundi. Mamadou Diouldé Diallo, âgé de 62 ans, se serait donné la mort parce qu’il est farouchement opposé à la nouvelle constitution et à l’hypothétique 3ème mandat pour Alpha Condé à la tête de la Guinée.

Interrogé peu après l’annonce de cette mauvaise nouvelle, le chef du quartier de Kouroula, Thierno Mamadou Lamarana Baldé, est revenu sur ce qu’il sait du drame. « C’est ce matin qu’on m’a appelé pour me dire qu’il y a un citoyen qui s’est suicidé dans mon quartier. Nous avons trouvé une note qu’il a laissée auprès du corps avant de se suicider… La note, qui se trouve actuellement dans les mais de la gendarmerie, mentionne ceci : non à la nouvelle constitution, écrit en gros caractère. Qu’il a rêvé que tout Guinéen doit faire un sacrifice. Et lui, il s’est sacrifié pour la Guinée et demande à ce que Cellou Dalein soit au pouvoir en 2020. C’est ce qui était écrit sur le papier. »

En outre, le chef du quartier de Kouroula a fait savoir que le défunt est originaire de la ville de Mamou. « Mamadou Diouldé Diallo est né en 1958 à Mamou, dans le quartier Sabou. C’est un vendeur de fer. Les ressortissants de Mamou résidant à Labé ont été informés du drame. Actuellement, le corps a été déposé à la morgue de l’hôpital régional de Labé. Pour le moment, on ignore si le corps sera ramené à Mamou ou si l’inhumation se fera à Labé », a indiqué Thierno Mamadou Lamarana Baldé.

Pour le moment, aucune piste d’une maladie mentale n’est prise comme hypothèse expliquant la mort de Mamadou Diouldé. Selon son concessionnaire, il entretenait de bonnes relations avec ce citoyen et n’a jamais soupçonné en lui une quelconque maladie psychique.

Selon nos informations, le défunt était divorcé et père de deux enfants.

Guineematin

    Laisse Ton Commentaire

    Your email address will not be published.*

    Header Ad


    Forgot Password