Most Viewed

Categories



Header Ad

Une quarantaine de prisonniers du FNDC transférés au camp militaire de Soronkoni

Selon des informations confiées à Guineematin.com, les 39 opposants interpellés ces dernières semaines à N’Zérékoré, dont Fassou Goumou et Elisée Sagno, ont été transférés au camp militaire de Soronkoni, à Kankan. Ils auraient quitté la ville de N’Zérékoré ce jeudi, 30 avril 2020, aux environs de 4 heures du matin, sous escorte militaire.

Ces membres du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC), opposés à un éventuel troisième mandat pour le président Alpha Condé, sont accusés d’avoir joué un rôle dans les violences qui ont émaillé le double scrutin contesté du 22 mars dernier à N’Zérékoré. Des violences qui ont fait une soixantaine de morts, une centaine de blessés, selon des sources non officielles. Une église et plusieurs maisons ont également été incendiées dans ces affrontements entre partisans et opposants du régime Alpha Condé.

C’est dans le cadre de cette même affaire que Cécé Loua, le coordinateur régional de l’UFR à N’Zérékoré, a été également arrêté et écroué à Conakry.

Guineematin.com

    Laisse Ton Commentaire

    Your email address will not be published.*

    Header Ad


    Forgot Password