Most Viewed

Categories



Header Ad

Violences post-électorales : des nouveaux cas de mort enregistrés à Conakry

Deux personnes ont trouvé la mort la nuit dernière en banlieue de Conakry en marge des violences post-électorales qui continuent dans le pays. Il s’agit d’un jeune universitaire et une fille.

Mamadou Lamarana Barry, originaire de Télémélé, universitaire, a été touché par balle à Bambéto aux environs de 20 h. Il a rendu l’âme peu après, selon nos informations. Il rentrait d’une mission de l’UFDG à l’intérieur du pays dans le cadre de la présidentielle du 18 octobre.

Cet opposant écrivait pendant la campagne dans l’un de ses posts sur Facebook « Nous ne sommes pas contre Alpha Condé mais contre son bilan» illustré par une photo d’un véhicule embourbé dans la boue sur une route en état de dégradation très poussée. 

Salimatou Bah, originaire de Sangaredi, a été tuée dans le quartier Bailobaya d’une balle à la tête alors qu’elle se rendait dans une boutique se trouvant non loin de son domicile pour acheter du pain, selon une source proche de sa famille. Au regard de l’état du corps de la victime, sa famille a décidé de procéder à son inhumation aux environs de dix heures ce mercredi.

Au moment où nous mettons en ligne cet article, les violences se poursuivent dans plusieurs quartiers de Conakry. Des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre sont signalés dans plusieurs endroits.

Fanta Kaba pour voxmeteore.info

    Laisse Ton Commentaire

    Your email address will not be published.*

    Header Ad


    Forgot Password