Most Viewed

Categories



Header Ad

Affaire Saikou Yaya Diallo : le procureur veut une lourde peine contre l’activiste de la société civile

Arrêté puis placé en détention depuis le 25 mai 2020, le procès de Saikou Yaya Diallo, activiste de la société civile et membre du Front National pour la Défense de la Constitution tend vers la fin. Ce lundi 09, l’audience a été consacrée aux réquisitoires et plaidoiries. Sidy Souleymane N’Diaye a requis cinq ans d’emprisonnement et une amende de deux millions de francs guinéens contre le prévenu.

Interpellé suite à une plainte déposée par Aminata Traoré, agent des services des renseignements généraux qui a été démasquée lors d’une plénière du FNDC, le responsable juridique est poursuivi pour injures publiques, menaces, voie de fait, entre autres. Des faits qu’il a nié en bloc depuis le début de son procès au Tribunal de première instance de Dixinn. Il soutient avoir sauvé la plaignante et assure que son arrestation est dû tout simplement à son opposition au troisième mandat.

Le procureur, Sidy Souleymane N’Diaye, a requis cinq ans d’emprisonnement et deux millions de francs guinéens comme amende.

La partie civile a elle réclamé la restitution ou le remboursement de quatre téléphones et un agenda de service qui ont été retirés des mains de la plaignante par des membres du FNDC dont Saikou Yaya Diallo.

La défense elle plaide pour l’acquittement de son client pour délit non constitué avant de rappeler que le prévenu a d’ailleurs bénéficié de plusieurs ordonnances de libération provisoires sans qu’elles ne soient exécutées.

Le décision est attendue le 16 novembre prochain, d’ici là Saikou Yaya Diallo retourne en prison. Ce responsable du FNDC a déjà faits plusieurs mois en prison malgré les dénonciations des organisations de défense des droits de l’Homme.

Fanta Kaba pour voxmeteore.info

    Laisse Ton Commentaire

    Your email address will not be published.*

    Header Ad


    Forgot Password