Most Viewed

Categories



Header Ad

Colonel Fabou Camara de la DPJ accuse le FNDC de collaborer avec des groupes armés

Le directeur central de la police judiciaire (DCPJ) accuse le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) de collaborer avec des groupes armés. Le colonel Aboubacar Fabou Camara qui s’exprimait ce jeudi sur les cas de morts enregistrés lors de la manifestation du 20 juillet dernier, indique que des individus armés qui ont été récemment mis aux arrêts, ont reconnu avoir été contactés par les opposants au troisième mandat d’Alpha Condé.

« Même en temps de paix, sans trouble, nous avons réussi courant cette année à interpeller plusieurs groupes d’hommes à mains armées, qui détenaient des fusils de guerre avec munitions. Ces faits ont été reconnus par les intéressés et dans leurs groupes, des personnes ont été dénoncées et qui jusqu’à ce jour, ni leurs personnes, ni leurs armes n’ont été retrouvées. Nous le certifions ici, notamment le groupe de Massinga et suivants, ont reconnu avoir été contactés à un moment donné, pendant ces périodes où le FNDC animait des manifestations, ils ont été contactés par les membre du FNDC leur demandant d’intervenir pour empêcher par tout moyen la tenue du scrutin le 22 mars’’, a accusé le directeur central de la police judiciaire lors d’une entrevue qu’il a accordée à la presse.

Dans la même lancée, le colonel Fabou indique que des individus détenteurs d’armes de guerre sont dans la nature et s’infiltrent dans les manifestations.

« Un deuxième groupe nommé le groupe de Keïta, ce groupe aussi détenteur d’armes de guerre a été mobilisé, des informations certaines l’établissement, pour participer aux différentes manifestations… A ce jour, il est établi par des informations certaines, que des individus qui détiennent non seulement des armes de guerres avec munitions, mais aussi qui portent des tenues, se mettent à motos et s’infiltrent dans les manifestations. Nous rassurons la population, que ces personnes-là seront recherchées, traquées, interpellées et traduites devant les tribunaux », a-t-il rassuré.

Sounounou Camara pour voxmeteore.info +224 669 25 42 42

    Laisse Ton Commentaire

    Your email address will not be published.*

    Header Ad


    Forgot Password