Most Viewed

Categories



Header Ad

Crise post-électorale : Cellou Dalein va-t-il rencontrer la mission diplomatique internationale ?

En Guinée, la crise post-électorale commence à s’intensifier, et le bilan humain et matériel est lourd; avec près de 30 morts, d’importants dégâts matériels. Pour désamorcer cette  crise, l’ONU, l’UA et la CEDEAO ont dépêché une mission sur Conakry. 

Le président de la Commission de la Cédéao Jean-Claude Kassi Brou et Mohamed Ibn Chambas pour les Nations-Unies et Cie doivent rencontrer le ministre des affaires étrangères, celui de l’administration du territoire et de la décentralisation, les institutions républicaines, les partis politiques engagés dans la course à la présidentielle et la société civile ce lundi 26 octobre.

Mais en ce qui concerne Cellou Dalein Diallo, la rencontre peut ne pas avoir lieu. Pour cause, les proches du président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée ont une dent dure contre certains membres de la délégation qu’ils estiment partisans d’Alpha Condé. C’est le cas de l’ancien député uninominal de Gaoual et directeur de communication du parti. Ousmane Gaoual a dans un post sur Facebook indiqué: « Envoyer Jean-claude Brou, Ibn Chambas et Behanzin en Guinée pour une médiation est une foutaise. Les guinéens n’en veulent pas. Le Président Cellou Dalein devrait les récuser».

En plus du déficit de confiance, l’UFDG exige la levée immédiate de la séquestration dont fait l’objet Cellou Dalein Diallo depuis mardi dernier. Une concession qui pourrait être refusée par le pouvoir.

Le domicile de Cellou Dalein Diallo est encerclé par les forces de l’ordre depuis une semaine, et personne ne peut entrer ni sortir. Ce dimanche 25 octobre, des journalistes venus répondre à une invitation de Cellou Dalein pour une conférence de presse ont été empêchés d’accéder à son domicile. Confiné à son domicile privé situé à Dixinn, Cellou Dalein est empêché d’animer une conférence de presse. Les agents postés devant le domicile ont chassé les journalistes venus couvrir la conférence. Ceux qui voulait insister ont failli être arrêté. La sortie de Cellou Dalein dernière la cour n’aura pas suffit pour calmer les ardeurs des hommes en uniformes. Pour eux, il est interdit de mener des telles activés là-bas en ce moment et c’est un ordre venu d’en haut. 

Le parti de Cellou Dalein conteste les résultats publiés par la CENI donnant le président Condé victorieux de la présidentielle du 18 octobre. Il réitère que Cellou Dalein Diallo, candidat de l’UFDG, a été élu par le peuple et invite ce dernier à défendre sa victoire. Une position qui vient d’être confortée par un rapport des commissaires issus de l’opposition dans lequel, ils dénoncent de graves anomalies portant atteinte à la crédibilité du scrutin: soustraction de carnets de bulletins de vote, refus d’appliquer la loi, rétention de cartes d’électeurs, vote multiple et massif de militaires etc.

Sur la route le prince, la situation reste tendue et les forces de défense et de sécurité sont déployées en grand nombre alors que sur l’autoroute Fidel Castro, quelques véhicules circulent mais le commerce reste fermé.

La crise s’enlise et le bilan des violences post-électorales est lourd : une trentaine de morts (plus pour certains observateurs), plusieurs blessés et des dégâts matériels importants.

Une mission conjointe de la CEDEAO, UA et ONU est attendue à Conakry au plus tard le 27 octobre pour tenter de trouver une solution à la crise actuelle.

Aux dernières nouvelles, une pénurie de vivres commence à se faire sentir dans la maison de Cellou Dalein mise en quarantaine par les autorités, alors qu’en plus de la famille de Dalein, s’y trouvent de nombreux militants.

Thierno Bah et Fanta Kaba pour voxmeteore.info

    Laisse Ton Commentaire

    Your email address will not be published.*

    Header Ad


    Forgot Password