Most Viewed

Categories



Header Ad

Détournement à la Fédération guinéenne de football: Salifou Camara, Blasco Barry et Cie blanchis par la justice

Salifou Camara « Super V», ancien président de de la Fédération Guinéenne de Football, Ibrahima Blasco Barry, ex secrétaire général, Morthon Soumah, comptable et Cie, poursuivis pour détournement par l’actuel bureau exécutif qui à l’issu d’un audit aurait trouvé des manquements, sont fixés sur leur sort ce lundi 16 novembre 2020. Ils tous jugés non coupables.

Selon le Tribunal de première instance de Kaloum, le détournement de 28 milliards de francs guinéens et plus de 800 000 euros obtenus dans le cadre de la constitution du dossier de la candidature de la Guinée pour la CAN 2019 ou 2021 n’est pas avéré, faute de preuve matériel.

La Fédération guinéenne de football représentée par Antonio Souaré qui les poursuit pour abus de confiance et atteinte à l’image d’autrui est condamnée à ses dépens.

Il s’agit d’une victoire pour l’ancien président de l’instance dirigeante du football guinéen et ses collaborateurs qui a été écarté à la tête l’institution fin 2016. Il a toujours nié les faits et avait même demandé un face à face dans les médias entre lui et l’actuel patron de l’institution pour prouver qu’il s’agit d’un gros montage pour ternir son image.

A noter que c’est après son départ forcé que Antonio Souaré a été élu président en 2017 lors d’un congrès organisé par le comité de normalisation mis en place par la CAF et la FIFA à l’époque.  

Antonio Souaré n’a pris part à aucune audience depuis le début du procès. En novembre 2019, il avait offert l’amnistie totale à l’ensemble des membres du bureau précédent ( celui de Super v NDLR) de la Fédération Guinéenne de Football. C’était en faveur de la célébration des 60 ans de la FEGUIFOOT.

Thierno Bah pour voxmeteore.info

    Laisse Ton Commentaire

    Your email address will not be published.*

    Header Ad


    Forgot Password