Most Viewed

Categories



Header Ad

Eau, électricité et santé en Guinée: des chiffres très alarmants (Enquête)

Pénurie d’eau à Conakry/ (c) voxmeteore

Les Guinéens n’ont pas accès à l’eau potable, à l’électricité et à la santé. D’après l’enquête d’Afrobarometre, menée du 21 novembre au 10 décembre 2019, et rendue publique mercredi 22 juillet 2020.

La majorité des 1.200 adultes sur l’ensemble du territoire guinéen interrogés par l’institut de sondage Afrobaromètre, estiment que l’eau, l’électricité et la santé font partie des 5 premières préoccupations des Guinéens.

Le manque d’eau est le deuxième problème le plus important auquel le gouvernement devrait s’attaquer, selon les Guinéens

4 Guinéens sur 10 (41%) ont « plusieurs fois » ou « toujours » manqué d’eau potable pour leurs besoins domestiques en 2019. Juste 1/4 (25%) des citoyens disent n’avoir « jamais » manqué d’eau pendant cette période.

Plus de 8 Guinéens sur 10 (85%) pensent que le gouvernement répond « plutôt mal » ou « très mal » aux préoccupations des citoyens en matière de fourniture des services d’eau et d’assainissement.

Près de 4 Guinéens sur 10 (38%) utilisent les puits tubulaires ou forages comme principale source d’eau pour leur ménage, et les puits protégés sont la deuxième source d’eau (19%).

4 Guinéens sur 10 (40%) n’ont pas de toilettes ou latrines à l’intérieur de leurs maisons ou concessions.

Santé : les Guinéens expriment une difficulté d’obtention de l’attention médicale

3/4 (77%) des zones enquêtées disposent de centres de santé. Les centres de santé sont moins disponibles en milieu rural (73%), dans les zones habitées par les pauvres (72%), et dans les régions de Mamou (46%), Labé (46%) et Faranah (54%).

6 Guinéens sur 10 (61%) trouvent qu’il est « difficile » ou « très difficile » pour eux d’obtenir les soins médicaux dont ils ont besoin. Cette tendance est en hausse depuis 2015. 

Parmi les citoyens qui ont eu affaire à une clinique ou un hôpital public au cours des 12 derniers mois, plus d’1/3 (37%) ont dû verser des pots-de-vin au personnel de santé pour obtenir les soins dont ils avaient besoin.

7 Guinéens sur 10 (72%) qualifient de « mal » ou « très mal » la performance du gouvernement pour l’amélioration des services de santé de base.

L’accès à l’électricité vient en troisième position des priorités auxquels le gouvernement devrait s’attaquer, selon les répondants

Le réseau électrique est disponible dans 4 sur 10 des zones visitées (40%) lors de l’enquête. En milieu rural, il n’est disponible que dans une sur 10 des zones (9%).

Seulement 1/3 (33%) des Guinéens affirment que leurs ménages sont raccordés au réseau électrique d’EDG (Electricité de Guinée). En milieu rural, ce n’est que 3%.

Seulement 2 Guinéens sur 10 disposent de l’électricité « tout le temps » (20%) ou « la plupart du temps » (11%).

Les panneaux solaires et les groupes électrogènes sont les sources alternatives d’électricité les plus utilisées, respectivement par 16% et 12% des Guinéens.

Plus de 8 Guinéens sur 10 (83%) estiment que la performance du gouvernement en matière de fourniture d’électricité est « plutôt mal » ou « très mal ». Ce sentiment est plus partagé en milieu rural (95%) qu’en milieu urbain (65%).

Thierno Sadou Diallo pour voxmeteore.info/ voxmeteore@gmail.com

    Laisse Ton Commentaire

    Your email address will not be published.*

    Header Ad


    Forgot Password