Most Viewed

Categories



Header Ad

Fête du 8 mars: “Nous ne voulons plus qu’on oblige nos filles à se marier”, Alpha Condé

A l’occasion de la célébration de la journée internationale des droits des femmes dimanche 8 mars, le Président de la République a fait la promotion de son projet de nouvelle Constitution. A l’en croire, ce projet est à l’avantage de la couche féminine.

La fête des femmes a été célébrée sur l’esplanade du palais du peuple dans une ambiance festive.

Alpha Condé dans une logique de défense de son projet de référendum, a dit que la Guinée devrait être à l’avant-garde des pays africains qui font la promotion de la femme.

“Nous ne voulons plus qu’on oblige nos filles à se marier, nous ne voulons plus que les femmes soient frappées. Donc, tout ce qui se fera contre les femmes, nous allons désormais nous opposer. C’est ça l’objectif de la nouvelle constitution”, a justifié le président de la république.

“Nous avons non seulement prévu la parité, mais aussi l’interdiction des mutilations génitales comme l’excision, les mariages forcés. Souvent, dès qu’une fille nait, on dit qu’elle est destinée à épouser telle personne. Le mariage est un choix libre, c’est ce que nous voulons pour les femmes de Guinée” a indiqué Alpha Condé.

La journée internationale de droits des femmes a été célébrée sous le thème:”Je suis de la Génération Égalité : Levez-vous pour les droits des femmes”.

Les femmes ont mis l’occasion à profit pour faire des plaidoiries en vue d’éradiquer les violences dont elles sont victimes.

Abdourahmane Doré

    Laisse Ton Commentaire

    Your email address will not be published.*

    Header Ad


    Forgot Password