Most Viewed

Categories



Header Ad

Arrestations et kidnappings d’opposants : Nouvelles « journées de résistance active » dès mardi 10 mars

Le FNDC a animé une conférence de presse ce lundi 09 mars pour dénoncer les récentes arrestations arbitraires et enlèvements de Guinées par le pouvoir.

Le Front appelle à une manifestation demain mardi pour exiger la libération des personnes arrêtées.

Sékou Koundouno et Ibrahima Diallo, responsables du Front, ont été arrêtés au domicile de ce dernier le 06 mars passé, de retour d’une conférence de presse. Une conférence au cours de laquelle, ils ont dénoncé les machinations du directeur central de la police judiciaire, le commissaire Fabou camara, pour incriminer et arrêter injustement les membres du FNDC. Deux autres victimes avaient expliqué ce jour les conditions de leurs arrestations et kidnapping.

Plusieurs citoyens sont « kidnapés » et conduits en prison ; au «  camp de concentration de Soronkoni », depuis près de trois semaines, selon Mamadou Billo Bah, devant la presse ce lundi 09 mars.

Depuis le début du mouvement, une soixantaine de personnes sont arrêtées à Conakry et à l’intérieur du pays.

Nombreux citoyens sont menacés de mort, violentés,  injustement arrêtés et emprisonnés, renchérit Bailo Barry.

Le FNDC demande à tous les Guinéens « épris de paix et de justice » de répondre à la nouvelle journée de manifestation active demain mardi 10 mars pour exiger la libération de tous les citoyens injustement arrêtés et emprisonnés.

Le Front appelle, par ailleurs, à une marche pacifique le jeudi 12 mars 2020.

    Laisse Ton Commentaire

    Your email address will not be published.*

    Header Ad


    Forgot Password