Most Viewed

Categories



Header Ad

Le Gouvernement guinéen interdit la vente au noir du carburant…

Un homme vend du carburant au « marché noir » à côté d’une station service de Conakry, en janvier 2007. GEORGES GOBET/AFP

“Conformément à la législation en vigueur, le Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile rappelle que la vente de carburant en dehors des installations appropriées et autorisées est formellement interdite”, lit-on dans le communiqué, transmis ce mercredi 04 novembre par la Cellule de Communication du Gouvernement.

Cette interdiction ou rappel d’un texte en désuétude serait motivée par les récentes violences électorales aux lendemains du scrutin du 18 octobre dernier, ayant fait une trentaine de morts, des centaines de blessés et d’arrestations, d’asphaltes et maisons brulées, etc.

“La vente et le transport de carburant ou combustibles au détail, sous forme de bidon, de jerrycan ou de tout autre récipient transportable est interdite”.

Le gouvernement brandit son arme d’intimidation, la justice. ” Tout contrevenant verra son matériel saisi et s’expose à des poursuites judiciaires”.

“Les services de sécurité” sont donc déployés sur un autre front pour “faire respecter les présentes consignes”.

voxmeteore.info

    Laisse Ton Commentaire

    Your email address will not be published.*

    Header Ad


    Forgot Password