Most Viewed

Categories



Header Ad

Mamou : trois fillettes de moins de 16 ans violées, en l’espace d’une semaine, pendant le ramadan

C’est le procureur de la république, près le tribunal de première instance (TPI) de Mamou, qui a donné l’information, à travers un point de presse qu’il a animé mardi, 20 mai 2020, dans l’enceinte du tribunal. Tous ces trois viols, se sont produits pendant ce mois de ramadan, explique le procureur.

« Le premier cas s’est produit au quartier Mbaraya, le mercredi 13 mai 2020, aux environs de 15 heures, sur une mineure âgée de 7 ans, en classe de 2ème année. Le viol a été commis par deux jeunes gens aussi des mineurs, âgés respectivement de 13 et 14 ans. Ces deux suspects ont été arrêtés et conduits au commissariat central de police de Mamou », informe El Hadj Sidiki Camara, précisant que la famille de la victime a présenté une lettre de désistement.

Le deuxième cas s’est déroulé dans le quartier Gadha Loppet. Là, c’est une fille âgée de 10 ans, qui a été violée.

« C’était le dimanche 17 mai 2020, sur une mineure âgée de 10, en classe de 4ème année. Aussitôt et sur nos instructions, une équipe d’enquêteurs s’est rendue sur les lieux pour, non seulement faire des constatations, et aussi faire des enquêtes. Le suspect est en cavale », précise le procureur.

Le troisième cas lui, s’est produit à Sokotoro, sous-préfecture de Timbo, située à 55 km de la ville de Mamou.

« Cette fois c’est la brigade de recherche qui s’est chargée de l’enquête. La victime âgée de 15 ans est actuellement à l’hôpital régional. Là aussi, le présumé auteur est en cavale », a fait savoir le procureur Sidiki Camara.

Depuis janvier 2020, sept (7) cas de viol ont été enregistrés au parquet du tribunal de première instance (TPI) de Mamou, sans compter ceux étouffés en famille, entre les présumés auteurs et les victimes.

mosaiqueguinee

    Laisse Ton Commentaire

    Your email address will not be published.*

    Header Ad


    Forgot Password