Most Viewed

Categories



Header Ad

Manif du 20 juillet : pluie, confinement des leaders du FNDC et accrochages à Wanidara

Le pouvoir de Conakry n’a pas lésiné sur les moyens pour empêcher la manifestation du FNDC ce lundi 20 juillet. Des agents des forces de maintien de l’ordre ont été déployés un peu partout à travers la capitale, notamment en haute banlieue de Conakry.

Malgré la pluie, des jeunes ont réussi à braver les forces de l’ordre au niveau de Wanindara. Dans cette partie chaude lors des manifestations, il y a eu des échanges de jets de pierre contre gaz lacrymogène. La circulation a été momentanément paralysée. Sur l’axe Hamdallaye-Bambeto-Coza la plupart des boutiques sont restées fermées. Idem sur l’axe Bambeto-Kipé-Centre Emetteur. Circulation un peu fluide au niveau de l’axe Lambanyi-Kipé-Taouyah-Hamdallaye.

Partout, des policiers et gendarmes veillent aux graines. La pluie qui a été clémente dimanche n’a pas, non plus, facilité la tâche pour la mobilisation. Beaucoup sont restés terrés chez eux. Par ailleurs, les domiciles de certains leaders du FNDC ont été quadrillés par des polices et gendarmes. C’est le cas de Abdourahamane Sano, Coordinateur National du FNDC, qui a vu plusieurs pick-ups de a police entourer son domicile.

Auparavant, la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DPJ) avait eu à envoyer des convocations à plusieurs autres acteurs politiques et de la société civile.  Dr.Ben Youssouf Kéïta  (UFDG), Cheikh Touré (UFR) et Ibrahima Diallo (FNDC) sont convoqués ce lundi à la DPJ. Les autres ont préféré choisir des lieux sûrs pour continuer à gérer la manifestation.

Avec Guineedirect

    Laisse Ton Commentaire

    Your email address will not be published.*

    Header Ad


    Forgot Password