Most Viewed

Categories



Header Ad

Présidentielle du 18 octobre : voici pourquoi l’UFDG doit participer, selon Dr Ben Youssouf Keita

Alors que des consultations sont engagées au sein du parti pour déterminer si l’UFDG doit prendre part ou non au scrutin, certains responsables sont plutôt pour la participation. C’est le cas de l’ancien député Ben Youssouf Keita.

Le parti dirigé par Cellou Dalein Diallo avait, comme plusieurs autres partis de l’opposition guinéenne, boudé le double scrutin du 22 mars dernier. Pour la présidentielle qui pointe à l’horizon, il est encore dubitatif. Il renvoie la balle aux militants qui sont appelés à définir la direction à suivre via une consultation lancée il y a quelques jours. 

Dr Ben Youssouf Keita, ancien député, milite pour la participation du parti à ce scrutin. Ne pas y aller est pour lui synonyme de laisser le champ libre au parti au pouvoir pendant six ans. La politique de la “chaise vide” n’est pas une bonne option pour le parti qui ne sera représenté dans aucune institution selon lui. Il avance que les dernières élections doivent servir de leçon au parti car s’il n’est pas dans la course il ne peut pas contester. « Si nous ne partons pas, on ne peut pas contester. L’expérience est là avec les élections législatives.  Il faut également savoir qu’il faudra encore six (6) longues années pour des nouvelles élections. D’ici-là, notre parti ne sera présent dans aucune institution. Pour toutes ces raisons,  je veux que nous partions aux élections, c’est ça  ma position en tant que honorable Ben Youssouf Keita, militant et responsable à un certain niveau de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée. Mais la position définitive du parti sera prise dans les prochains jours», explique le membre du conseil politique de l’UFDG.

Au sein de l’opinion, beaucoup estiment que le parti de Cellou Dalein Diallo ne doit pas participer à un scrutin sur la base d’une constitution qu’il ne reconnaît pas et pour laquelle beaucoup de jeunes sont tombés dans des manifestations appelées par le FNDC. L’opposant comprend ce point vue mais rappelle que l’objectif, c’est l’alternance au pouvoir et cela est possible.


Thierno Bah pour voxmeteore.info

    Laisse Ton Commentaire

    Your email address will not be published.*

    Header Ad


    Forgot Password