Most Viewed

Categories



Header Ad

Siguiri : un jeune meurt en testant l’efficacité de son anti-balle

Un jeune du nom de Moussa Doumbouya s’est fait tuer par son jeune frère en testant l’efficacité d’une amulette anti-balle qu’il venait d’acquérir. L’acte s’est passé dans la journée du vendredi, 7 août 2020, à Kolenda, district relevant de la sous-préfecture de Doko, dans la préfecture de Siguiri. La victime a demandé à son frère de tirer sur lui pour s’assurer qu’il n’est plus vulnérable à l’arme à feu, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Siguiri.

Selon nos informations, Moussa Doumbouya s’est rendu chez un féticheur (dont l’identité n’est pas encore connue) pour chercher une amulette anti-balle. A son retour, il a décidé de tester l’efficacité de son précieux objet. C’est ainsi qu’il s’est fait accompagner en brousse par des amis à lui et son jeune frère, Nouhan Doumbouya pour procéder au test.

« Lorsqu’ils sont arrivés, ils ont d’abord fixé le gris-gris sur un arbre pour essayer et ça a marché, la balle n’est pas rentrée. Ensuite, Moussa a pris son objet de protection anti-balle et a demandé à ses amis de tirer sur lui. Mais, ils ont tous refusé de le faire. Finalement, il a donné le fusil à son jeune frère et lui dit de tirer sur lui. Dès que ce dernier a tiré, la balle s’est logée dans son corps », a expliqué Dianko Dansoko, un agent de la Croix-Rouge.

Le groupe de jeune a immédiatement pris le blessé pour le conduire au centre de santé de Kolenda. Vu la gravité de son état, les agents de santé les ont référés à l’hôpital préfectoral de Siguiri. Mais, Moussa Doumbouya a rendu l’âme en cours de route. Son jeune frère, qui a tiré sur lui, a été interpellé et conduit à la gendarmerie de Siguiri.

Guineematin.com

    Laisse Ton Commentaire

    Your email address will not be published.*

    Header Ad


    Forgot Password