Most Viewed

Categories



Header Ad

Violences à Coyah : la main d’un haut responsable de la gendarmerie amputée par une grenade

La main d’un haut responsable de la gendarmerie a été amputée par une grenade lacrymogène en marge des violences survenues ce mardi 12 mai 20 dans la ville de Coyah.

Selon nos informations, le commandant de l’éco 5 de Wanindara, Jean Paul a dégoupillé la grenade qu’il voulait lancer aux manifestants. Ayant retardé de la jeter, l’engin a explosé dans sa main droite qui a été amputée.

« Sa blessure est très grave. Il était sur le terrain en pleine opération de maintien d’ordre. Mais vous savez, on a des grenades lacrymogènes si elles explosent  dans tes mains c’est pratiquement fini, ça peut même les couper. Dès que tu la dégoupille, il faut lancer directement, mais si tu retardes et qu’elle explose dans tes mains c’est des problèmes », a expliqué à Africaguinee.com, un haut responsable de sécurité basé à Coyah. Notre source  a précisé que le blessé a été évacué à Conakry.

La ville de Coyah a été émaillée par des violences qui ont fait cinq morts et des dégâts matériels importants ce mardi. Les populations se sont révoltées contre les tracasseries et autres formes d’exactions  des forces de l’ordre dans les barrages installés pour respecter la mesure de confinement de la capitale Conakry.

Africaguinee.com

    Laisse Ton Commentaire

    Your email address will not be published.*

    Header Ad


    Forgot Password