Most Viewed

Categories



Header Ad

Boffossou (Macenta): une dame égorgée dans les locaux de la police, le chef de poste accusé

C’est un crime d’une violence horrible qui s’est produit dimanche dans la sous-préfecture de Boffossou, localité située à une vingtaine de kilomètres de Macenta.

Il s’agit du meurtre au couteau d’une dame qui était détenue dans les locaux de la police. Selon nos informations, son bourreau a profité de l’absence de son époux pour commettre l’acte.

« La dame était à la police pour des raisons de santé parce qu’elle souffrait d’une maladie qu’on appelle Opimo. Les policiers devrait veiller sur elle pour éviter qu’elle erre dans la nature. Elle était avec son mari au poste de police et ils ont même passé la nuit là-bas. Le matin, quand son mari est sorti pour aller acheter à manger pour eux, c’est en moment que sa femme a été sauvagement égorgée au salon du poste de police. Ils ont même trouvé le couteau sur le champs. Maintenant c’est le chef de poste qui est pointé du doigt et il se trouve à l’instant dans les locaux disciplinaires à Macenta. Tous ceux qui était venus ont témoigné que c’est lui. Il s’appelle Djasso c’est lui seul qui était avec la femme», a confié le sous-préfet de Boffossou.

Dans la matinée, les autorités locales se sont rendues sur les lieux pour constater les faits. Le procureur a annoncé l’ouverture d’une enquêtes, et d’autres suspects auraient été interpellés, apprend-on.

Mosaiqueguinee.com

    Laisse Ton Commentaire

    Your email address will not be published.*

    Header Ad


    Forgot Password