Most Viewed

Categories



Header Ad

Dissensions au sein de la CENI : « des cas avérés de cartes d’électeurs soustraites’’, accusent des commissaires

Alors que les guinéens doivent se rendre dans les urnes demain dimanche 18 octobre, pour choisir celui qui présidera aux destinées de leur pays pour les six prochaines années, quatre commissaires de la CENI, en l’occurrence Mamadou Bano Sow, vice-président de l’institution, Marie Helène Sylla, directrice du département des démembrements, Ibrahima Diogo Baldé, directeur adjoint des opérations et Mamadou Safa Tounkara, directeur adjoint du département fichier électoral, expriment de vives préoccupations au sujet notamment de quatre problématiques liées aux conditions de tenue du scrutin présidentiel.

Il s’agit des PV, des bulletins de vote, des cartes d’électeurs, des bureaux de vote et de la désignation des membres.

Sur la question des cartes d’électeurs, outre leur incompréhension face à la décision ”unilatérale” du président de la CENI de supprimer les délais d’affichage, de correction et de gestion des contententieux liés aux listes électorales, même si celles-ci ont été finalement affichées sur les dix derniers jours avant le vote, les quatre commissaires font de graves révélations sur des cartes d’électeurs qui auraient frauduleusement été soustraites, dans certaines commissions de distribution.

Ils en veulent pour preuve, le cas de la préfecture de Coyah et particulièrement celui de Manéah où, révèlent-ils : ” la mission de supervision de la CENI a identifié plusieurs commissions de distribution où des milliers de cartes d’électeurs ont été sciemment soustraites par des présidents de commissions de concert avec les autorités locales”.

S’il venait à être démontré que l’ampleur de cette prétendue soustration de cartes d’électeurs par des présidents de commissions de distribution, était importante à l’échelle du territoire national, cette accusation émanant des quatre commissaires, jeterait un énorme doute sur la sincérité du scrutin présidentiel de ce dimanche.

Les quatre commissaires déplorent l’inertie de la direction de la CENI face à cette situation et pointent l’inexactitude des chiffres publiés par l’institution électorale sur le taux de distribution des cartes d’électeurs.

Mosaiqueguinee.com

    Laisse Ton Commentaire

    Your email address will not be published.*

    Header Ad


    Forgot Password