Most Viewed

Categories



Header Ad

Guinée : l’imam qui veut prier en malinké

En Guinée, à Kankan, la deuxième ville du pays, un différent linguistique oppose l’imam de la ville, Nanfo Ismael Diaby, et la Ligue Islamique du pays. L’imam dirige la prière en malinké, la langue locale, mais cela lui est interdit par la Ligue Islamique, qui exige que la prière se fasse en langue arabe.  

    Laisse Ton Commentaire

    Your email address will not be published.*

    Header Ad


    Forgot Password