Most Viewed

Categories



Header Ad

Labé: le FNDC renonce à la marche du 29 septembre, malgré l’approbation de la mairie

Au début, la coordination régionale du FNDC-Labé n’était pas directement concernée par la marche de ce 29 septembre, mais elle avait décidé de se joindre à la manifestation pacifique pour dénoncer “la candidature illégale d’Alpha Condé”.

À la dernière minute, elle vient de faire machine arrière. Les actions du FNDC-Labé ces derniers jours pressentaient un énième déferlement des rouges dans les rues de la ville ce 29 septembre.

A la grande surprise, il décide de renoncer à cause de la venue annoncée de Kassory Fofana dans la cité le même jour pour des raisons de campagne. “Le RPG et l’administration sachant déjà notre calendrier, ils ont proposé de faire venir le premier ministre le même jour pour battre campagne à Labé”, a dit le chargé à l’organisation du FNDC-Labé, Elhadj Ciré Baldé. 

Plusieurs questions se sont donc posées au sein du Front national pour la défense de la constitution (coordination de Labé).”Pourquoi c’est Kassory qui vient à Labé sachant déjà qu’il a un mauvais antécédent avec Labé? Pourquoi le mardi 29 sachant déjà que le FNDC a un calendrier bien déterminé ce jour? Nous nous sommes demandé est ce qu’il est possible de réunir dans la même ville des militants du FNDC, des militants du RPG et l’armée sans qu’il n’y ai d’affrontement sachant que leur lieu de meeting se trouve sur notre itinéraire?  Est-ce qu’ils ne veulent pas faire revenir autrement l’idée de l’eau empoisonnée de 2010 pour une confrontation ethnique”, s’est interrogé Elhadj Ciré Baldé.

Selon la même personne, le FNDC ne veut pas transformer Labé en un champ de bataille sachant que le camp rival est prêt à tout pour réprimer dans le mauvais sens la population de Labé, et de surcroît les conséquences pourraient aller bien au delà de Labé.

Mamadou Kossa Sow, Labé, pour voxmeteore.info

    Laisse Ton Commentaire

    Your email address will not be published.*

    Header Ad


    Forgot Password