Most Viewed

Categories



Header Ad

“Le RPG,parti au Pouvoir, aidé par l’administration”

Au siège de l’UFDG ce samedi 28 décembre 2019, lors de l’assemblée générale, Cellou Dalein Diallo a réitéré la position de sa formation politique relative à la tenue des élections législatives le 16 février 2019.

Au cours d’une plénière au quartier générale du l’Union des forces démocratiques de Guinée en début de semaine, l’opposition guinéenne a annoncé qu’elle ne participera pas aux prochaines législatives. Selon les adversaires d’Alpha Condé, ce retrait a pour cause, des anomalies constatées dans le fichier électoral.

Face aux militants de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo a exprimé que pour participer aux élections, il faudrait que tous les partis politiques en compétition aient la même chance.

“Nous voulons participer aux élections législatives, parce que le peuple de Guinée est prêt à nous renouveler sa confiance exprimée déjà lors des élections locales”, a évoqué Cellou.

“Mais il faut que la compétition soit juste, il faut que les candidats et les partis qui y vont aient les mêmes chances de gagner”,a-t-il ajouté.

Le chef de file de l’opposition a expliqué en outre aux militants de son parti que son parti ira et les autres formations politiques iront à ces élections mais c’est quand quelques conditions seront mises en place.
« On n’a pas vocation à boycotter des élections. On a vocation à participer lorsqu’il s’agit de véritables élections parce qu’on a peur d’aucun parti. L’UFDG reste une grande force politique dans ce pays, sinon la plus grande. Le RPG, sans l’administration, ne peut pas s’arrêter devant nous», a défié Cellou Dalein.

Abdourahmane Doré

    Laisse Ton Commentaire

    Your email address will not be published.*

    Header Ad


    Forgot Password