Most Viewed

Categories



Header Ad

Pour une femme, deux villages s’affrontent à Mandiana: un mort et une cinquantaine d’habitations calcinées

Dans la nuit du 12 au 13 juillet, Sory Samaké, soupçonné d’avoir des relations intimes avec Sayon Doumbouya, épouse Zoumana Doumbouya, a été battu à mort par le mari de la femme en complicité avec ses amis. Les faits se sont déroulés dans le district de Bananfara, sous-préfecture de Dialakoro, à 95 Km de Mandiana.

Pour venger le leur, des proches de la victime ont pris d’assaut voisin. Les affrontements ont fait un mort, 7 maisons, 48 cases et des greniers à vivres ont été réduits en cendres.

Selon le  correspondant de l’Agence guinéenne de presse (AGP), Sory Samaké, 22 ans, est accusé de sortir avec l’épouse de Zoumana Doumbouya. La victime s’est tombée dans une embuscade qui a été tendue par le mari cocu avec l’aide de certains amis.

Il a été conduit dans un endroit isolé où il a été copieusement tabassé, jusqu’à ce que mort s’en est suivie.

Informés, des proches de la victime ont débarqué à Kignara pour traquer tous ceux qui sont impliqués dans cette affaire. En colère, ils ont mis fin le feu à 7 maisons, 48 cases ainsi des greniers à vivres.

Un calme précaire est revenu dans la localité, aux dernières nouvelles, suite à l’envoi d’une mission mixte d’agents de sécurité  par le préfet de Mandiana. L’époux de Sayon Doumbouya a été mis aux arrêts et est actuellement détenu dans les locaux de la gendarmerie. Ses complices sont en cavale.

Source: VisionGuinee

    Laisse Ton Commentaire

    Your email address will not be published.*

    Header Ad


    Forgot Password