Most Viewed

Categories



Header Ad

Saïdou Diallo, un militant du FNDC, tué à Conakry : la réaction de sa mère

Organisées le vendredi, 06 décembre 2019, les obsèques des 8 jeunes tués lors des précédentes manifestations du FNDC à Conakry ont entraîné une nouvelle victime. Mamadou Saïdou Diallo a reçu une balle dans la tête peu après l’enterrement qui a eu lieu au cimetière de Bambéto. Il a rendu l’âme ce samedi matin aux urgences de l’hôpital national Donka. Peu après l’annonce de sa mort, un reporter de Guineematin.com est allé à la rencontre de sa mère.

Choquée et en larmes, madame Mariama Sadio Diallo ne peut que se remettre à la volonté de Dieu. « Je m’en remets à la volonté divine. C’est Dieu qui me l’a donné et il a décidé de me le reprendre aujourd’hui. Mais, je ne pardonne pas à ceux qui ont tué mon fils. Ils l’ont tué à cause de la politique, je ne vais pas le leur pardonner. Mon fils n’a rien fait de mal, ils l’ont tué tout juste parce qu’ils se sentent forts, parce qu’ils ont le pouvoir aujourd’hui ; mais, la justice divine va nous départager. Car, c’est Dieu qui est le grand juge », a-t-elle dit, avant d’ajouter qu’elle aimait beaucoup son fils. « Il était tout pour moi. Souvent, quand il s’apprêtait à sortir, je lui disais de ne pas y aller. La nuit, je cherchais toujours à m’assurer qu’il s’est couché avant de rentrer », a raconté la mère du défunt.

Âgé de 24 ans, Mamadou Saïdou Diallo était élève en classe de terminale, sciences Mathématiques au lycée Titi2. Il vient ainsi allonger la liste déjà très longue des personnes tuées dans le combat en cours contre un éventuel troisième mandat pour le président Alpha Condé.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

    Laisse Ton Commentaire

    Your email address will not be published.*

    Header Ad


    Forgot Password