Most Viewed

Categories



Header Ad

Verdict du TAS dans l’affaire Amadou Diaby : réactions de la Feguifoot et de l’avocat de la défense

Comme annoncé dans un précédent article, le Tribunal arbitral des sports a annulé jeudi 13 août la sanction infligée à l’ancien premier vice-président de la Fédération guinéenne de football. Celle-ci mettait Amadou Diaby à la touche pendant sept ans pour toutes les activités sportives dont cinq ans ferme estimant que le sieur prélevait un pourcentage dans le salaire du sélectionneur national d’alors, Paul Put.

Mais le tribunal a estimé que la commission n’a pas respecté  les droits du prévenu.

La Fédération doit verser 10 mille francs  suisses à Amadou Diaby pour les dépenses liés aux frais du procès. Mais l’instance dirigeante du football guinéen ne semble pas perdre espoir. Amadou Tham Camara, président de la commission d’éthique précise que  l’ancien vice-président n’est pas blanchi. Il dit prendre acte de la décision du tribunal et promet que la procédure sera reprise.

Contacté par nos confrères de RFI, Jean Samuel Leuba, l’un des représentants d’Amadou Diaby s’est montré satisfait de la décision du TAS qu’il considère comme une victoire. « Les manquements procéduraux qui ont abouti à une décision qui était inique contre Monsieur Diaby ont été reconnus par le Tribunal arbitral du sport, qui estime qu’ils sont d’une gravité telle, que la décision ne peut qu’être annulée. De ce point de vue-là, cette décision est pleinement satisfaisante ».

C’est en août 2019 après le fiasco et les scandales qui ont émaillés la CAN de la Guinée qu’Amadou Diaby a été suspendu pour racket sur Paul Put, le sélectionneur du Syli National.


Thierno Bah pour voxmeteore.info

    Laisse Ton Commentaire

    Your email address will not be published.*

    Header Ad


    Forgot Password