Most Viewed

Categories



Header Ad

Guinée: Quand Alpha Condé évoque une « note secrète » du Quai d’Orsay…

Alpha Condé a évoqué jeudi un document du Quai d’Orsay qui prédit l’implosion de l’Afrique à cause de la pandémie de Coronavirus. Le Chef de l’Etat s’entretenait avec  des médecins et spécialistes impliqués dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19 en Guinée.

Préoccupé par l’épidémie qui prend de l’ampleur dans son pays, le dirigeant guinéen a insisté lors de cette rencontre,  sur la nécessité d’empêcher qu’on sorte du cadre des contacts et qu’on arrive à une transmission communautaire du Virus. Pour ça, Alpha Condé est en quête de stratégies pour une surveillance accrue au niveau des marchés et des débarcadères. Explications.

On va tout faire pour que l’épidémie ne sorte pas de Conakry. Nous allons renforcer la sécurité au niveau des points d’entrées. Moi je préfère qu’on n’utilise plus de médicaments, mais qu’on teste tous les contacts et ne pas attendre qu’ils développent des symptômes. Ensuite on doit absolument éviter que certains apparaissent comme des privilégiés. Tous les guinéens sont égaux devant la mort et devant la maladie.

 Maintenant nous devons échanger est-ce qu’on continue à ouvrir les marchés ou bien il faut mettre certaines restrictions. Ou bien que toute personne qui vienne au marché, qu’on prenne sa température. D’abord les commerçant quand ils arrivent avant de s’installer ensuite les clients. Mais il y a le problème des marchés hebdomadaires qu’il faut prendre en compte.

Nous devons discuter de toutes ces questions pour éviter l’aggravation de la maladie et surtout éviter que ça atteigne les populations.  Il faut dégager un tableau de communication pour que tous ceux qui sensibilisent tiennent le même langage.

Je ne veux pas qu’on arrive à la situation de confinement comme au Nigeria aujourd’hui ou dans d’autres pays. Parce que vous voyez le document du Quai d’Orsay, même s’ils disent que c’est un Think-Thank qui prévoit l’implosion de l’Afrique. Parce que les gens vivent au jour le jour, si on les confine, comme ils vont vivre. La contamination est beaucoup plus facile qu’Ebola, mais même au temps d’Ebola on n’a pas fermé les marchés.

Il faut voir quelle approche va-t-on prendre parce que si les gens sont proches dans les mosquées ou dans les églises, ils le sont aussi dans les débarcadères et dans les marchés. Donc, il faut qu’on se penche sérieusement sur les cas des marchés et des débarcadères. En identifiant les dispositions à prendre pour ne pas que les contaminations arrivent au niveau des marchés. Donc il faut absolument qu’on s’assure de ça et l’explication aux populations.

Il ne faut pas aussi que les gens paniquent parce qu’on dit que les personnes âgées meurent facilement. Nous devons à la fois prendre des mesures pour sensibiliser les gens mais ne pas créer la panique. Il faut surtout éviter les guerres d’égos. C’est votre unité et votre solidarité qui peuvent nous sauver.

Je conclus sur la nécessité d’empêcher qu’on sorte du cadre des contacts et qu’on arrive à une transmission communautaire. C’est fondamental », a lancé Alpha Condé.

Africaguinee

    Laisse Ton Commentaire

    Your email address will not be published.*

    Header Ad


    Forgot Password