Most Viewed

Categories



Header Ad

Guinée: une nouvelle arrestation dans les rangs de l’opposition

Nous venons de l’apprendre, Souleymane Condé, ex numéro 1 du Front National pour la Défense de la Constitution aux États-Unis, a été mis aux arrêts en début de soirée du samedi 12 septembre 2020.

Le motif réel et les auteurs de son arrestation ne sont pas connus pour le moment. Certains de ses proches indiquent tout de même que tout laisse à croire que ce sont les hommes du commandant Fabou Camara de la Direction de la police judiciaire (DPJ) qui sont derrière cette arrestation.

Un peu plus tôt, ce membre de la diaspora guinéenne farouchement opposé au troisième mandat pour le président Alpha Condé avait officiellement lancé son mouvement politique dénommé « La diversité Républicaine de Guinée» à la maison des jeunes de Conakry.

La coordination nationale du FNDC a aussi condamné ce qu’elle appelle « un kidnapping» avant d’exiger la libération immédiate et sans condition de Souleymane Condé.

« Nous venons d’apprendre avec regret le kidnapping du Camarade de lutte citoyenne Souleymane Condé, par des hommes cagoulés de la DPJ. Son seul crime, c’est d’être opposé au 3ème mandat de Monsieur Alpha CONDÉ. Nous demandons la libération de notre Camarade Souleymane CONDÉ et nous condamnons cette forme d’intimidation des citoyens par les sbires de M.Alpha CONDÉ. Aujourd’hui impopulaire, le putschiste et son clan pense vraiment faire taire toutes les voix discordantes»

Fraîchement rentré des États-Unis, Souleymane Condé va donc à l’image de plusieurs opposants au troisième mandat goûté à la prison. Reste à savoir pour combien de temps. Certains militants ou responsables du mouvement attendent depuis plusieurs mois leurs procès dans les différentes prisons du pays.

Thierno Bah pour voxmeteore.info

    Laisse Ton Commentaire

    Your email address will not be published.*

    Header Ad


    Forgot Password