Most Viewed

Categories



Header Ad

Jeunesse et sports : quand la Fondation KPC met la main à la poche !

La fondation KPC pour l’humanitaire ne lésine pas sur les moyens pour la cause de la jeunesse guinéenne. En plus du financement d’infrastructures sportives, le PDG de GUICOPRES, Kerfalla Camara “KPC” accorde une attention particulière à l’employabilité des jeunes qui font preuve d’innovation dans un domaine spécifique. C’est le cas notamment du projet ‘’Aquarium” porté par Mlle Ousmane Tanou Diallo, 16 ans, élève en Terminal sciences sociales. Elle bénéficie de quatre-vingt-dix millions (90) de francs guinéens, lundi 9 novembre en la résidence du richissime homme d’affaires. Une journée particulièrement chargée pour cet humaniste hors-pair qui offre également trois (3) stades dotés de gazon synthétique à la Ligue professionnelle de football.   

« Notre projet consiste à créer des espaces de restauration et de consommation bio et services », Mlle. Ousmane Tanou Diallo, estimant que faute de choix ou de moyens, le marché local est inondé de produits peu recommandables sur le plan sanitaire. Elle croit dur comme fer que  ces produits contiennent des substances néfastes à la santé et au bien-être.

« Nous proposons des produits bios en toute qualité répondant aux exigences des consommateurs. Nous avons créé à partir des produits de la Guinée, des jus de fruits naturels pour favoriser l’agriculture locale et  pour le bien être de la population», ajoutera-t-elle.

De son coté, Mme Mariam Kourouma, Administratrice générale de la fondation KPC pour l’humanitaire, affirme que la Fondation KPC pour l’humanitaire est consciente du rôle déterminant que jouent les infrastructures de qualité dans le développement du football moderne. En outre, elle souhaite vivement que ces infrastructures contribuent sans nul doute à renforcer et à garantir la  qualité aussi bien des clubs guinéens que tous les pratiquants professionnels du football.

« Nous nous réjouissons à poursuivre notre étroite collaboration avec la Ligue guinéenne de football professionnel, afin de d’en faire un plier sur de l’architecture sportive guinéenne », a-t-elle conclu.

Quant au Gl. Mathurin Bangoura, Président de la Ligue guinéenne de football, après avoir rappelé quelques réalisations du PDG de GUICOPRES pendant qu’il présidait aux destinées de la Ligue, dira que le football dont on fait allusion aujourd’hui est pratiqué partout.

« Elle est une activité, comme tout autre. Qu’on ait une personne physique qui accepte de mettre les infrastructures à la disposition de l’Etat, nous qui gérons aujourd’hui le football guinéen, nous nous pouvons que nous réjouir. En cela, au nom du président de la FEGUIFOOT, Antonio Souaré, je profite de l’occasion pour remercier très sincèrement, M. Kerfalla KPC qui est en train de fournir des efforts louables pour permettre à la jeunesse guinéenne de pratiquer le football (…) La mise à disposition  de ces infrastructures permettra sans doute à la jeunesse guinéenne de s’épanouir parce que le football est devenu l’un des plus grands métiers du monde », ajoutera le vice président de la FEGUIFOOT.

Il faut dire que le clou de la cérémonie aura été une visite au stade du club Hafia sis à Nongo, portant le nom ‘’Petit Sory’’, une ancienne gloire de ‘’Hafia 77’’, triple champion d’Afrique des clubs. Un terrain qui connait d’importants travaux de construction dans sa phase très avancée.  En tout cas, les visiteurs ont rendu un vibrant hommage digne de la personne de Kerfalla KPC Camara qui ne ménage aucun effort pour redorer le blason d’un club au parcours stratosphérique.

Avec Conakrynet.info/ M. Morgan

    Laisse Ton Commentaire

    Your email address will not be published.*

    Header Ad


    Forgot Password