Most Viewed

Categories



Header Ad

TPI de Labé : début des audiences criminelles avec 5 dossiers inscrits au rôle

Le tribunal de première instance de Labé a démarré lundi 27 juillet les audiences criminelles, premières du genre depuis l’incendie de son local à l’occasion des manifestations pour dire non au référendum constitutionnel.

C’était en présence des autorités  régionales, préfectorales et communales et une foule nombreuse. C’est au total cinq dossiers à savoir : un dossier de tentative d’assassinat, un cas de complicité d’assassinat, un cas de meurtre et complicité de meurtre, un dossier viol et assassinat et un cas de vol à mains armées qui seront jugés ces prochains jours par le TPI de Labé.

Après le départ des officiels, c’est Mariama Tely Barry qui a comparu en premier pour complicité d’assassinat de sa belle-mère, fait prévu par les articles 19 et 208 du code pénal. Fait qu’elle a avoué dans sa comparution. Le procès s’est tenu sans avocat de la défense, chose que déplore l’OGDH (organisation guinéenne de défense des droits humains). « Nous sommes impliqués pour que ces audiences soient. Nous avons cherché un avocat de la défense en l’occurrence maître Alpha Amadou DS Bah qui a bougé depuis hier à Conakry mais vu l’état de la route il n’a pas pu arriver à temps. Il a échangé donc avec l’avocat de la partie civile. Ils se sont convenus  que celui-ci va faire office d’avocat de la défense dans les dossiers ayant un avocat de la partie civile outre que lui mais malheureusement ça n’a pas été le cas », regrette Idrissa Sampirig Diallo, responsable local de l’OGDH.

C’est un tribunal plein à craquer qui a abrité ces audiences sans aucun respect de la distanciation physique. Le lavage des mains et le port de masque étaient toute fois de mise et tout le public était flashé avant d’accéder à la salle. 

Mamadou Kossa Sow, Labé, pour voxmeteore.info

    Laisse Ton Commentaire

    Your email address will not be published.*

    Header Ad


    Forgot Password