Most Viewed

Categories



Header Ad

Maferinya : une famille attaquée par des jeunes, le père attaché, frappé et jeté en brousse

Des jeunes venus en motos ont attaqué une famille ce jeudi, 06 août à Maferinya dans la préfecture de Forékariah. Ces loubards se réclament de la paternité de plusieurs hectares détenues par la famille du feu Elhadj Boubacar. Un ancien des lieux qui a pourtant acheté ces terres depuis plusieurs décennies à en croire ses proches. Le père de famille battu par les jeunes se trouve en ce moment dans un état critique. Il n’est pourtant pas le seul.Ce conflit date de très longtemps maintenant. Et souvent des jeunes envahissent la famille avec des menaces de morts. Ils exigent à tout prix la récupération des domaines de 30 hectares de plantation qui, selon eux appartiennent à leurs parents. Mais les occupants actuels de ces terres affirment être les propriétaires légaux. Ils sont donc munis de leur titre foncier attestant qu’ils sont bien vrai sur leur terre. Ce conflit coûte à chaque fois des attaques suivies des blessures à la famille.

《Les jeunes sont venus de Wonkifon, Coyah et  Maferinya ici. Ils sont venus par centaines en moto et 3 ou 4 personnes par moto. Ils sont tombés sur notre mari, l’ont battu, attaché et jeté en brousse. Au même moment ils nous insultaient. Ils disent que ces terres leur appartiennent. Pourtant notre papa a acheté ces domaines depuis 1969. Tout le monde le connaît ici. Mais depuis sa sa mort, nous recevons tout temps des menaces. Nous ne savons pas où aller ni quoi faire. Ça devient très  compliqué pour nous ici. Car les autorités locales sont derrières. C’est elles qui soutiennent ces jeunes. Actuellement mon mari est gravement blessé et ne peut même pas se lever. Un autre membre de la famille est sous choc. Donc dans un état très critique》, nous a confié au téléphone , Aminata Diallo.

Ce conflit souvent qualifié de communautaire vie depuis des années. Ce qui a amené la famille à se trouver un avocat. Lui, prend le dossier à bras le corps et accuse. Pour lui, la structure Labé Sagni » est actrice principale dans l’affaire. Elle est selon lui couverte par la mairie de Maferinya.《Ils ont subi des coups et blessures et présentement ils sont couchés en urgences à l’hôpital de Maferinyah. C’est une association qu’on appelle labesangni, je ne sais pas si elle a même un agrément. Comme les membres sont de la basse côte, ils pensent que la basse Guinée les appartient. Ils ont pris des loubards, en vertu de leur association appelée labesangni là, le maire et le vice maire de Maferinyah sont les principaux responsables de ce qui s’est passé. Parce que ce sont eux qui sont en train d’intensifier cette situation. Ils ont envoyé ces loubards là hier dans la famille Diallo pour les attaquer la plupart parmi eux, blessés à cause de leur plantation de 30 hectares qu’ils veulent certainement récupérer et vendre pour avoir de l’argent parce qu’ils pensent que la basse côte leur appartient 》 , a témoigné Me Diawadou Barry, avocat de la famille.Aux dernières nouvelles, les blessés sont sur le point d’être évacués à Conakry pour des soins intenses.Dans le souci de recouper l’information, notre rédaction a, à maintes reprises essayer de joindre les maires les autorités locales  » mises en cause » , mais en vain.

Maguineeinfos.com

    Laisse Ton Commentaire

    Your email address will not be published.*

    Header Ad


    Forgot Password